Tisková zpráva

Débat sur l’enseignement obligatoire d’une seconde langue vivante dans l’enseignement primaire

Le ministère tchèque de l’Education prépare une réforme du programme cadre de l’enseignement primaire qui rendrait optionnel l’enseignement de la Langue vivante 2, alors qu’il est obligatoire depuis l’année scolaire 2013-2014 pour les élèves du cycle de l’enseignement dit « fondamental » (6-15 ans) à partir de la 8ème année.

Il procède actuellement et jusqu’au 21 avril à une consultation publique en ligne sur le projet, à laquelle les particuliers et les institutions sont invités à participer à partir de ce lien.

Pour leur part, de très nombreux experts des facultés de pédagogie et de langues vivantes, ainsi que des associations de professeurs font valoir que cette réforme risque d’avoir un effet négatif sur les langues enseignées comme deuxième langue vivante : l’allemand, l’espagnol, le français, l’Italien, le russe.

Le texte qui suit est le communiqué de presse rédigé par les représentants des associations de professeurs de langues vivantes qui répond aux arguments avancés dans le projet de réforme.