L’Alliance Française

Un peu d’histoire...

En 1886, une Alliance française voit le jour à Prague, soit à peine 3 ans après la création de l’Alliance française de Paris. En 1887, elle compte déjà 254 membres dont Tomáš Masaryk et Edvard Beneš, futurs présidents de la future Tchécoslovaquie.

A Ostrava, la première présence d’une Alliance française remonte au début du siècle dernier. Dans les années 1920, parmi les presque 80 Alliances françaises que compte la toute jeune Tchécoslovaquie, celle d’Ostrava fait déjà preuve de beaucoup d’énergie. Ses membres assistent en effet à des conférences sur des auteurs tels qu’Alfred de Musset ou Anatole France mais aussi sur des sujets brûlants d’actualité comme la TSF, la planète Mars ou encore la traversée du Sahara en automobile !

Selon Hubert Beuve-Méry, directeur de l’Institut Français de Prague et futur fondateur du quotidien Le Monde, « l’Alliance française d’Ostrava a donné de nombreuses preuves de sa prospérité… joli local, beaucoup d’auditeurs, programme varié et attrayant ». L’arrivée de la 2e guerre mondiale bloque malheureusement cet élan.

LA 2e GUERRE MONDIALE ET LA REVOLUTION DE 1948

L’occupation allemande, suivie de peu par la révolution de février 1948, rend difficile la promotion de la langue et de la culture françaises. Si une Alliance française revoit le jour à Ostrava après la fin de la guerre, elle est condamnée à la fermeture en 1948. Ensuite, dans un pays orienté vers l’est pendant plus de 40 ans, le français est pratiquement mis aux oubliettes.

1991... ET APRES

Deux ans après la « Révolution de velours », un groupe de francophiles passionnés et motivés décide de réouvrir une Alliance française à Ostrava avec l’aide de l’Ambassade de France à Prague. La situation n’est pourtant pas idéale : plus de 40 ans de réalisme socialiste ont fait d’Ostrava une ville ouvrière, polluée, sans centre historique et où la principale culture est celle de l’acier, du charbon et de la sueur. Heureusement, la volonté de changer cette réalité est très forte.

Au départ, la toute jeune Alliance française d’Ostrava accueille son public un après-midi par semaine dans un petit local disposant d’une bibliothèque de quelques volumes rassemblés à la hâte. Très vite, elle propose des cours de langue et des manifestations culturelles. Les premières « Journées françaises » sont ainsi mises en place en octobre 1992 sous les applaudissements du public et des médias de la région. Au fil des ans, l’Alliance française d’Ostrava poursuit son chemin, portée par la ferveur et l’enthousiasme de ses membres et de son conseil d’administration.